Google et la protection des mineurs

Avatar Publié par Nicobelo Le 06/10/2019

Google mineur

Cela fait quelques mois que les autorités américaines enquêtent sur YouTube au sujet de la collecte et de l'utilisation des données personnelles des mineurs. En effet, depuis 1998, une loi américaine – la COPPA (Children’s Online Privacy Protection Act) – interdit de collecter les données personnelles des enfants et de les utiliser à des fins commerciales sans l'accord des parents. La plateforme, dans le but de cibler ses publicités, recense des informations telles que la localisation, les numéros de téléphone, les appareils utilisés, etc. C'est pourquoi en avril 2018, une vingtaine d'organisations de défense des droits numériques et de protection de l'enfance a porté plainte auprès de la Comission fédérale du commerce.

Une amende record

Le verdict est donc tombé le 4 septembre dernier, Google va devoir payer une amende de 170 millions de dollars. Il s'agit d'un montant record en ce qui concerne les mesures prises au sujet de la protection de la vie privée des enfants.

Vers un remaniement de YouTube ?

Pourtant, étant donné que YouTube est interdit aux enfants de moins de 13 ans, YouTube Kids avait été créé en 2015 dans le but de leur proposer du contenu et ce, de manière adaptée. Egalement, certaines mesures ont été mises en place dernièrement, comme le fait de ne pas pouvoir commenter les vidéos où apparaissent des mineurs. Malgré cela, la plateforme continue de recenser des dessins animés, des comptines, etc. et par conséquent, d'afficher des publicités pour jouets.

Certaines suggestions ont été proposées dans le but de protéger au mieux les enfants sur la plateforme, comme la migration vers YouTube Kids de tous les contenus qui leur sont dédiés. De plus, YouTube s'engage à restreindre la collecte des données à celles qui sont indispensables au bon fonctionnement de la plateforme, et à supprimer les publicités ciblées sur les contenus à destination des enfants.

Commentaires

Aucun commentaire pour cet article.