Un développeur chinois copie World Of Warcraft

Avatar Publié par Nicobelo Le 02/09/2019

Nous avons récemment parlé de Blizzard suite à leur nouvelle version de World of Warcraft, sortie le 27 août. Aujourd'hui, c'est un tout autre sujet que nous allons aborder, puisqu'ils attaquent en justice Sina Corp, une société d'édition, de médias en ligne, et de technologie chinoise.

WoW Classic

Sina Mobile, filiale de Sina Corp, a dernièrement développé le jeu mobile « Glorious Saga », un jeu de combat en side-scrolling (défilement horizontal), dans lequel s'opposent deux factions : la Horde et l'Alliance. Le joueur a le choix entre un certain nombre de races et de classes pour son personnage, avec des aptitudes propres à chacune, et doit combattre afin de gagner de l'expérience et monter en niveaux. Au fur et à mesure, le joueur débloque d'autres personnages qui lui seront utiles lors des batailles, ainsi que des montures et des familiers aux compétences particulières, pour combattre à ses côtés.

Ses décors, ses personnages, ses musiques, ses effets sonores, certains noms de héros et bien d'autres constituants du jeu ne sont pas sans rappeler l'univers Warcraft. Même la miniature du jeu est sensiblement identique à celle de Battle for Azeroth, la 7ème extension du jeu World of Warcraft.

Face à tous ces éléménts copiés dans Glorious Saga - et en sachant que ce n'est pas le premier jeu de la firme qui comporte de nombreuses ressemblances avec d'autres franchises (telles que Naruto et Yu-Go-Oh!) - Blizzard a décidé de mener l'éditeur en justice pour plagiat. Le développeur américain a donc entamé les démarches nécessaires à ce vol de propriété intélectuelle en date du 16 août, et demande 150000 dollars de dommages et intérêts pour chaque cas de plagiat avéré.

A l'heure actuelle, Glorious Saga n'est plus disponible. Son éditeur a arrêté le jeu et fermé les serveurs le 29 août, sans en préciser réellement la raison, mais il ne fait aucun doute que ce soit pour les raisons citées ici-même.

Commentaires

Aucun commentaire pour cet article.